Panier : Vide

DEMANDE DE RAPPEL TELEPHONIQUE



Catégorie :
Conserves-Articles de cave > Sous-catégorie : Conserves

Faire ses bocaux lorsque les légumes et les fruits de saison sont beaux, frais et pas chers, est un bon moyen pour avoir des plats cuisinés de qualité tout au long de l'année.

Découvrez dans votre magasin tous les outils nécessaires pour bien conserver fruits et légumes et réaliser vos recettes gourmandes très simplement qui seront riches en saveur.

Rayon conserve : bocaux, terrines, confituriers, bassines, cuiseurs, réchauds, plats à paëlla, rondelles...

Vous souhaitez déguster la saveur naturelle des fruits et légumes et retrouver le meilleur des saisons tout au long de l’année!!!



Il est temps de se mettre aux conserves...

Les avantages des bocaux "fait maison" sont nombreux, ils permettent une longue conservation des fruits et légumes de saison  tout en rehaussant les saveurs et en préservant les bienfaits naturels des aliments.
Sans oublier les aspects économiques, pratiques et écologiques qui ne sont pas négligeables !
Ce mode de conservation assure également l’absence de conservateur ou d’arôme artificiel.
Alors, pourquoi s’en priver ?

Les légumes demandent parfois une certaine préparation avant d'être mis en bocaux. Certains observent un blanchissement, d'autres comme les tomates seront mixés pour obtenir un coulis onctueux...

La méthode de conservation la plus courante est la stérilisation dans l’eau bouillante. Cette méthode permet d’éliminer les micro-organismes vivants et enzymes pouvant détériorer les aliments et assure la stérilité et l’herméticité du bocal. Pour cela, il faut s'équiper d'un stérilisateur électrique ou d'un cuiseur galvanisé.
Après stérilisation, les bocaux de conserve se stockent entre 10 et 15°C de préférence dans l'obscurité. Il est conseillé de ne pas les garder au delà d'un an et demi.
Contrairement aux conserves de "bocaux", les confitures n'ont pas besoin de stérilisation, la simple action de le remplir d'un contenu chaud suffit. Il est conseillé de retourner le pot chaud, pour assurer un vide d'air gage d'une bonne conservation.

Les ustensiles nécessaires :
- des bocaux de différentes tailles, des confituriers.
- un cuiseur, appareil à stérilisation dans lequel sont déposés les bocaux.
- la bassine à gelée ou à confiture, un faitout de cuisson large et évasé, traditionnellement en cuivre, il permet d’assurer une bonne répartition de la chaleur et favorise la prise de la préparation.
- le presse tomates, permet d’obtenir des coulis en séparant la pulpe de la peau et des pépins.
- l'extracteur de jus, idéal pour obtenir sans effort de savoureux jus de fruits ou de légumes.
- le dénoyauteur, le réchaud trépied, la balance de cuisine, l'écumoire, la louche, l'entonnoir, les étiquettes...

Comment réaliser ses conserves?

Recette pâté de campagne.

Conserver les champignons



Au mois de septembre, chaleur et humidité riment avec champignons, vous les aimez ! Promenez-vous dans les bois, à la recherche de girolles, cèpes, bolets, trompette-de-la-mort, coulemelles, pleurotes, pied-de-mouton…(si vous avez des doutes sur votre cueillette, soyez extrêmement prudent, demandez conseil à un pharmacien).


Vous avez trouvé des champignons, votre récolte mérite toutes les attentions.
Pourquoi ne pas apprendre à les conserver simplement et de différentes manières ?


Première étape, sur place :
Nettoyez et retirez à l’aide d’un couteau le pied terreux des champignons.
Brossez-les correctement en vérifiant qu'ils ne sont pas véreux.

Seconde étape, à la maison :
Etalez et triez en écartant les plus abîmés pour les cuisiner rapidement.
Coupez vos champignons dans la longueur.
Plongez-les rapidement dans un bac additionné de vinaigre pour éliminer les derniers indésirables.
Blanchissez-les pendant une minute dans une eau salée.
Essuyez les champignons et /ou essorez les délicatement dans une essoreuse à salade.

Six façons de préparer et de conserver les champignons :            
 - la congélation
 - la conservation à l'huile
 - la déshydratation
 - au vinaigre
 - la stérilisation au naturel
 - au gros sel
      
La congélation des champignons
Blanchissez les champignons 5 minutes dans de l’eau salée et légèrement vinaigrée (vinaigre blanc, rouge ou de cidre).
Comptez une cuillère à soupe de gros sel et une de vinaigre par litre d’eau.
Séchez-les sur un linge ou à l’aide de papier absorbant.
Rangez-les dans des sacs à congélation.
Avant de congeler les espèces à chair molle, n’hésitez pas à cuisiner les champignons simplement. Après une légère décongélation, poêlez-les sur feu vif pour éliminer l’eau.

La conservation à l'huile des champignons
Une huile très parfumée et des champignons à déguster nature ou avec un peu de vinaigre!
Blanchissez les champignons 10 minutes dans de l’eau salée et vinaigrée (comptez une cuillère à soupe de gros sel et de vinaigre par litre d’eau).
Egouttez-les avant de les réserver dans un bocal qui servira à la conservation.
Ajoutez dans les bocaux selon votre goût des herbes et épices, (romarin, poivre, piment, coriandre, laurier, estragon, ail, gros sel), remplissez les bocaux avec de l'huile d’olive.
Attendez un mois avant de les déguster, vous pouvez les conserver pendant 6 mois, à température ambiante à l’abri de la lumière, ou un an, au réfrigérateur.

La déshydratation des champignons
Cette méthode est utilisée pour les petits champignons, le séchage s’effectue en moins d’une semaine en évitant le développement de la moisissure.

Sécher à l’extérieur.
Séchez votre récolte au soleil ou bien à l’ombre, dans un endroit aéré, veillez à les rentrer la nuit.
Sécher au four.
Enfournez, les champignons en laissant la porte entrouverte à 60 °C, retirez les lorsqu’ils sont secs et croquants.
Sécher à l’intérieur.
Préparez des guirlandes avec du fil de cuisine en prenant soin d’espacer vos champignons ou disposez-les sur un support (grillage fin, clayette), les placer dans une pièce sèche et ventilée ou prêt d’une source de chaleur.

Idée gourmande : Les champignons secs un délice, mixez les en fine poudre à l’aide d’un robot ou d’un moulin à poivre, ils accompagneront d’une note boisée vos sauces, potages, risottos tout au long de l’hiver.

Champignons au vinaigre
Faites bouillir un récipient d’eau, ajoutez une cuillère à café de sel fin, une cuillère à soupe de grains de poivre, deux gousses d’ail, deux échalotes coupées en deux, une feuille de laurier et plongez les champignons 10 minutes (coupez les plus gros en morceau identique).
Égouttez et disposez les champignons dans des bocaux.
Complétez avec le vinaigre (d’alcool, de vin rouge, de cidre ou de Xérès)
.
Patientez 3 semaines avant de déguster vos champignons en guise de condiments.

Stérilisation au naturel des champignons
Préférez cette méthode longue si vous avez une grosse récolte.
Blanchissez vos champignons 2 minutes dans une eau bouillante salée et vinaigrée (une cuillère à soupe de gros sel et de vinaigre par litre d’eau).
Égouttez vos champignons et garnissez vos bocaux, préalablement ébouillantés et séchés
.
Remplissez les d’eau salée (comptez environ 10 g/l de sel).
Fermez les bocaux et stérilisez les 2 heures à 100 °C.
Laissez-les refroidir dans le stérilisateur.
Conservez au frais et consommez dans l’année.

Au gros sel
Remplissez vos bocaux en alternant sel et champignons.
Commencez et finissez par une couche de gros sel pour transformer le liquide en saumure.
Ajoutez une poignée de sel au bout de quelques jours.

Page 1 / 0 - 0 ar(ticles)