Panier : Vide

DEMANDE DE RAPPEL TELEPHONIQUE



Catégorie :
Accessoires chiens > Sous-catégorie : Chats

Rayon accessoires chiens-chats (sellerie, jouets, gamelles, corbeilles, brosses, maison de toilette, cages de transport, niches...).

Nous avons des colliers anti-aboiement et des colliers de dressage.

Nous avons toute une large gamme anti-parasitaire avec la marque Frontline spot-on & combo (traite l'animal et l'environnement) pour les pipettes et les sprays, avec la marque Advantix pour les pipettes et les sprays, avec les marques Scalibor et Bayer pour les colliers et enfin une gamme complète Vitalveto et Héry (pipettes, colliers sprays, shampooings, poudres) pour chiens et chats. Nous avons aussi des produits de traitement pour désinfecter ou désinsectiser les chenils.

Nous avons une gamme complète de différentes litières pour chats (douminet, catsan, perlinette et litière végétale).
En exclusivité, nous avons la litière Catsan Hygiène Plus en sac de 20L.

• Tiques et puces, ce qu'il faut savoir !

- Tiques :
Ce sont des acariens. Elles attendent leurs proies en haut des herbes, puis s'y fixent pour se nourrir de leur sang, pouvant par ce biais leur transmettre des virus et des bactéries. Le pic de leur activité se situe au printemps (de mars à avril) et à l'automne (d'octobre à novembre).
En cas de présence de tiques sur l'animal, il est déconseillé d'appliquer de l'alcool et de l'éther, il est préconisé d'utiliser pour le retrait un crochet à tiques plutôt qu'une pince ou ses doigts. Les plaies sont ensuite à surveiller pendant 3 semaines.

- Puces :
Elles sont des insectes. Elles sont les parasites les plus courants chez les carnivores domestiques. Les oeufs de puces éclosent à une température entre 16 et 27°C. Les larves et les adultes ne résistent pas aux températures d'hiver. Le printemps est donc la saison propice aux infestations, mais méfiance : si elles se retrouvent bien à l'abri dans des habitats chauffés, elles se reproduisent toute l'année.
Pour l'animal infesté, les symptômes se traduisent par des démengeaisons de la peau voire une allergie entraînant des rougeurs et des chutes de poils.

Les anti-parasitaires externes pour chiens et chats sont proposés sous 5 modes d'administration différents :
- pipettes, collier, spray, poudre, shampooing.

Ce qui rend le choix du client difficile. Il faut donc lui expliquer clairement chacune de ces mises en forme.
- les pipettes : il y a 2 catégories les "spot-on", que l'on applique entre les deux omoplates de l'animal, et les "line-on", à répandre le long de la colonne vertébrale de l'animal en plusieurs points. Le produit se dissout tout seul dans la graisse de l'animal. L'autre avantage est que l'animal ne peut pas se lécher aux points d'application.
- le collier anti-puces : il reste une solution économique et facile d'emploi pour lutter contre les puces, les tiques et les insectes volants. En moyenne, un collier joue son rôle protecteur pendant 3 à 4 mois.
Attention : un collier destiné aux petits chiens ne peut pas être utilisé sur un chat car certains insecticides lui sont toxiques.
- le spray : il est efficace et tue immédiatement les puces mais doit être appliqué manuellement en frictionnant le pelage del'animal sans oublier de se munir de gants. Son action dure entre 10 et 20 jours.
- la poudre : il doit être aussi répartis sur l'ensemble du pelage, avec une contrainte supplémentaire pour le maître, qui doit veiller à ce que l'animal ne se lèche pas.
- le shampooing : il permet d'éliminer de nombreux parasites mais leur durée d'efficacité demeure relativement courte.

Il est impératif de rappeler aux clients qu'il n'est pas suffisant de traiter son chien ou son chat, il faut aussi penser à l'environnement immédiat. Il est admis que pour 1 puce sur un animal, une centaine vivent dans son environnement quotidien. Les oeufs et les larves de puces, qui fuient la lumière et s'épanouissent en profondeur, sont trop peu visibles pour être retirés manuellement, et l'aspirateur en élimine moins de 30%. 

Pour traiter l'environnement, il existe des antiparasitaires externes sous forme de :
- pulvérisateur à appliquer sur les objets en contact avec le chien ou le chat.
- foggers , des générateurs de brouillard contenant un insecticide que l'on place au centre de la pièce à traiter. Il a l'avantage de couvrir amplement les pièces closes et d'atteindre les endroits inaccessibles, mais il nécessite de vider la pièce de tous occupants (animaux y compris poissons et plantes) pendant 2 heures et de l'aérer ensuite durant 1 heure.

Il ne faut surtout pas non plus oublier de traiter la voiture, s'il s'agit d'un lieu régulièrement fréquenté par l'animal.
Si un lieu a été envahi une fois par des puces, il est nécessaire de répéter le traitement tous les mois pendant 3 à 6 mois. Lorsque le problème semble avoir disparu, il est possible de diminuer la fréquence mais pas le cesser complètement, il faut rester vigilant.

Conseils
Les professions vétérinaires s'accordent généralement pour dire que le meilleur traitement antiparasitaire est surtout celui qui sera convenablement utilisé : la raison la plus fréquente d'un manque d'efficacité est une mauvaise utilisation du produit de la part du possesseur. Ce constat souligne l'importance du conseil dans la vente d'un antiparasitaire.
Seul un tiers des maîtres traitent régulièrement (tous les mois ou plus fréquemment) leur animal, tandis qu'un autre tiers d'entre eux ne se décident à appliquer un traitement qu'au moment où ils constatent une infestation ou ses effets secondaires. 
Au vue du réchauffement climatique, qui favorise l'extension des populations parasitaires, les possesseurs vont être de plus en plus vigilants et exigeants dans leur demande de conseils. A vous de jouer !

Informations :
- Pourquoi faire stériliser votre chien ou votre chat?

Page 1 / 0 - 0 ar(ticles)